Train du climat : attention aux procédés déloyaux

ATTENTION : il s’agit d’un point de vue indépendant sur une situation qui est arrivé à l’un de mes ex – camarades, ce n’est en AUCUN cas un procès d’intention.

Dans cet article, j’aimerai vous faire part d’une situation assez lâche qui est arrivé à Thierry, mon camarade aujourd’hui webmaster et SEO à succès. Ce litige implique malheureusement « le train du climat », une société présentant les train itinérants de ls SNCF qui a agi de la manière la plus déloyale envers Thierry.

 

Tout a commencé en décembre 2016 alors que Thierry a acquiert le nom de domaine « trainduclimat.fr » et a rebâti un site dessus en respectant toutes les règles sur le plagiat et le respect de la marque. Pour tirer la situation au clair : voici un screenshot du site en question.

Non seulement Thierry avait rebâti le site (nom de domaine gagné aux enchères !) de A à Z en insistant sur le côté « blog du train du climat » précisant bien que cela n’est que le blog du Train du climat, mais avait même fait une page de remerciement envers la SNCF, l’UNICEF et bien d’autre acteurs ayant contribué au projet.

Tout commença en début février 2016 alors que Thierry reçoit une lettre des anciens propriétaires lui ordonnant de rendre le nom de domaine pour… la somme symbolique de 1 euro.

 

Accuser l’autre pour masquer sa faute : une méthode légitime pour les anciens propriétaires du « trainduclimat.fr »

Mais puisque le nom de domaine « traincudlimat.fr » était si précieux pour eux, pourquoi les anciens propriétaires ne l’ont – t – ils pas renouvelés avant alors qu’ils avaient 30 jours après l’expiration ? Il me semble que le mot « irresponsabilité » est bien légère pour décrire leur attitude.

La suite alors…

C’est alors que, sans vouloir contacter Thierry et « arranger la question à l’amiable », les ancients propriétaires du nom de domaine du Train Du Climat contactent directement la plateforme d’enregistrement avec des accusations aussi floues que fausses, dont :

  • Plagiat du contenu : alors que ce dernier était commandé par Thierry et était original selon copyscape…. Cela ne semblait arrêter l’avocat des anciens propriétaires…
  • Utilisation de l’image de la marque alors que partout sur le site des disclaimers avaient été placés signifiant qu’il ne s’agissait que d’un blog sur le train du climat ! Mais plus encore : le nom du site était « le Blog du train du climat »

Alors que Thierry avait encore une fois remanié son contenu, la plateforme d’enregistrement a envoyé un mail à l’avocat pour… N’avoir absolument aucune réponse ! Cette fois, voyant qu’il sont en tort, les anciens propriétaires du train du climat ont préféré adresser une lettre (nous n’allons pas commenter sa subjectivité) à l’AFNIC, masquant leur irresponsabilité devant la cause générale du projet.

Résultat des comptes : Thierry se retrouve sans son nom de domaine, alors même qu’il n’a pas reçu la lettre de l’AFNIC l’informant de la procédure. Nous espérons sincèrement que le train cu climat est une organisation respectable et qu’ils ne vont laisser salir leurs images par quelques personnes aux actions déloyales.

 

 

 

 

Laisser un commentaire